Recharge cartouche

Jan 08, 14 Recharge cartouche

recharge cartouche

Lorsque qu’il utilise une imprimante jet d’encre ou laser, nul ne peut ignorer le budget à consacrer à l’achat des consommables et essentiellement des recharge cartouche d’encre ou de toner !

On peut faire le choix de n’acquérir que des cartouches d’origine mais dès que l’on a une utilisation intensive de son matériel d’impression, on s’informe très vite des autres possibilités tant le coût est difficilement supportable !

De plus, lorsque l’on sait qu’une cartouche met 450 ans pour se décomposer et que simplement en France en 2005, ce ne sont pas moins de 60 millions de cartouches qui ont été utilisées, tout naturellement on est amené à se poser la question légitime suivante : Une recharge cartouche ?

Si…

Des kits de recharge cartouche jet d’encre existent sur le marché désormais. La technique est à la portée de tous. Il suffit, à l’aide de seringues, de réintroduire de l’encre dans les cartouches vides.

Pour les cartouches d’imprimantes laser, cette technique de recharge est réservée aux professionnels, la cartouche étant solidaire d’autres pièces qu’il convient aussi de changer en même temps que la recharge encre toner.

Des fabricants se sont spécialisés dans la remanufacturation des cartouches usagées. Les cartouches d’encre ou de toner récupérées sont traitées, vérifiées avant la recharge cartouche en encre ou en toner dits génériques ou compatibles.

Certains comme Cartridge vont plus loin en vous proposant d’apporter votre cartouche d’encre vide et de repartir avec pleine! La société ne travaille pas en effet avec des cartouches compatibles neuves.

Après avoir été nettoyée aux ultrasons, la cartouche est remplie d’une encre similaire à celle de votre fabricant et testée avant sa restitution.

Mais…

Globalement, et quelque soit la solution recharge cartouche que vous ayez retenue, restez vigilant sur le choix de votre fournisseur. Les offres les plus attrayantes fourmillent sur internet mais n’optez pas systématiquement pour les « premiers prix » au risque de vous en mordre cruellement les doigts…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *